Site Natilia France
1er réseau de constructeurs
de maisons en ossature bois
Maisons éco-respectueuses
et à haute isolation thermique
Délais de livraison
optimisés pour votre maison

Les 10 fausses idées sur les maisons en bois

idees recus jpg
04/07/2017

 

Bien que depuis plusieurs années maintenant, les maisons ossature bois accentuent leur part de marché, les idées reçues sur le sujet restent tenaces.

Pourtant ces inquiétudes sont souvent infondées, je vous propose un rapide tour d’horizon assorti de quelques explications.

 

Idée reçue n° 1 :

La construction en bois pousse à la déforestation !

Le bois recyclé ou le bois déjà coupé (issu des coupes d’entretien des forêts ou de forêts Eco gérées) est utilisé en priorité pour les constructions. Globalement, le bois est le seul matériau de construction issu d’une ressource naturelle renouvelable : la forêt.

Il s'agit d'un matériau sain et nécessitant peu d'énergie dans sa transformation et sa mise en œuvre comparée au béton ou à l’acier.

 

Idée reçue n°2 :

Une maison en bois, quel chantier !

Les constructions en bois sont plus rapides à monter (en moyenne 5 à 6 mois) que les constructions en béton et sont bien loin de générer autant de déchets.


Idée reçue n°3 :

Et la sécurité dans tout ça ?

Contrairement aux idées reçues, le bois transmet 10 fois moins vite la chaleur que le béton, et 250 fois moins vite que l’acier. Il est donc conforme aux exigences de stabilité imposées par la réglementation tout comme les autres matériaux de construction.

 

Idée reçue n°4 :

Je n’ai pas envie de reconstruire ma maison tous les dix ans !

Le bois vieillit bien. Oublier les fissures, condensations, tassements et autres pénétrations d'humidité. C’est pour cela que la construction bois est utilisée depuis des centaines d'années. Observez autour de vous ! Que ce soit un pavillon de moins de 30 ans, une maison de plus de 50 ans, un immeuble parisien du XVIème ou XVIIème siècle ou une bâtisse à colombage, la charpente, le plancher ou encore les poutres sont en bois. 

 

Idée reçue n°5 :

Les architectes ne savent pas utiliser le bois

Il existe désormais de superbes maisons d’architectes en bois. En outre, de plus en plus d’entrepreneurs utilisent le bois dans leurs constructions. Des logements sociaux collectifs sont réalisés à Seyssins en Isère ou à Evreux dans l'Eure. Des collèges en bois sont construits à Varces en Isère. Enfin, des immeubles d’appartements haut de gamme particulièrement éco-innovants sont édifiés à Gentilly dans le Val-de-Marne.

 

Idée reçue n°6 :

Le bois laisse passer l’humidité et le froid

C’est sans doute le préjugé le plus injuste. Le bois reçoit au contraire la médaille d'or en termes d’isolation ! Les constructions en bois ont des valeurs d'isolation thermique supérieures aux règles en vigueur. En effet, il est 12 fois plus isolant que le béton. Avec le bois, vous ferez des économies d’énergie de l'ordre de 30% par rapport à une construction traditionnelle !

 

Idée reçue n°7 :

Construire en bois, ça coûte plus cher

Aujourd’hui certain constructeur de maison en ossature bois (NATILIA) ce sont inspirés des process industriels permettant de rivaliser sur le coût au m² avec les constructeurs traditionnels qui  n’ont pas l’équivalent sur leur  garantie thermique.

 

Idée reçue n°8 :

C'est un chalet

Faux. L'essentiel des constructions en bois sont de facture contemporaine, bien loin du mazot savoyard. Matériau fétiche des architectes, le bois se plie aux esthétiques les plus épurées (toits-terrasses, balcons en porte-à-faux, larges ouvertures...). Des beach houses californiennes aux maisons rouge scandinave, il y en a pour tous les goûts et tous les styles. Pour la petite histoire, les constructions montagnardes sont souvent bâties en béton et seulement habillées d'un bardage bois. 

 

Idée reçue n°9:

Il est plus difficile d'obtenir un permis de construire

Comme n'importe quelle construction, une maison en bois doit se plier aux exigences du plan d'occupation des sols (POS) et/ou du plan local d'urbanisme (PLU). Il est précisé que "les POS ne sauraient imposer des règles telles qu'une marque de matériau ou la nature d'un matériau de caractéristiques chimiques et mécaniques déterminées. Le règlement de POS ne peut obliger qu'à un résultat fondé sur des caractéristiques esthétiques telles que l'aspect extérieur" (extrait du Journal officiel du Sénat du 8 novembre 1984).  

Autrement dit, si la municipalité peut imposer des contraintes esthétiques (un style, une pente de toiture, une couleur de façade...), il n'est pas question qu'elle favorise un matériau plutôt qu'un autre. Un bardage bois ne peut donc pas être rejeté au profit d'un crépi si la teinte est la même. De plus, le bois de l'ossature n'est pas visible de l'extérieur. Si l'on choisit de poser en façade un crépi ou des pierres de parement, la maison aura la même apparence qu'une structure maçonnée.

 

Idée reçue n°10:

Une maison en bois brûle facilement

Grâce à sa faible conductivité thermique, le bois est très résistant au feu. Il n’est certes pas incombustible, mais conduit la chaleur très lentement. Le bois brûle 1 500 fois moins vite que l’aluminium, 250 fois moins que l’acier et 10 fois moins que le béton.

 

Vous l'aurez compris, la construction en bois résiste bien aux idées reçues... Et ses avantages ne sont pas qu’écologiques !

 

 

Télécharger le fichier

4.34 / 5
201 avis clients Natilia